Qui êtes-vous?

Primes à l’achat d'un vélo et Prime à la conversion

Prime à l'achat

Dans le cadre du dispositif France Relance, vous pouvez bénéficier - sous certaines conditions - d’une prime de l'État pour :

- l’achat d’un vélo classique non électrique

- l'achat d’un vélo électrique ou d’un vélo spécifique électrique ou non électrique : cargo, pliant, adapté aux personnes en situation de handicap (électrique ou non), remorque électrique 

Les primes sont éligibles pour des vélos neufs et d’occasion.

En voici les grandes lignes :

Pour un vélo classique non électrique :

une aide de l’État est fixée à 40 % du coût d'acquisition, dans la limite de 150 €

Pour un vélo électrique :

→ une aide de l’État est fixée à 40 % du coût d'acquisition, dans la limite de 300 €, sous conditions de ressources, désormais accessible sur tout le territoire, même sans aide locale (400 € pour les personnes les plus précaires ou en situation de handicap)

Pour un vélo cargo, pliant ou adapté aux personnes en situation de handicap (électrique ou non), remorque électrique :

→ une aide de l’État est fixée à 40 % du coût d'acquisition, dans la limite de 2 000 €, sous conditions de ressources

Pour en savoir plus : service-public.fr 

 

Prime à la conversion

→ une prime à la conversion de 1 500 € lors de la mise au rebut d’une voiture, étendue à l’achat d’un vélo par personne du foyer (3 000 € pour les personnes les plus précaires ou en situation de handicap)

Pour en savoir plus : service-public.fr

 

 

Des aides des communes

Sur le territoire de GTM, deux communes ont mis en place leur propre dispositif de prime à l’achat d’un vélo. Elles sont cumulables avec celles de l’État ou peuvent être obtenues séparément :

► Granville pour tout type de vélo (classique, vélo cargo, avec ou sans assistance électrique, neuf ou d’occasion)

► Saint-Pair-sur-Mer pour l’acquisition d’un vélo à assistance électrique.