Qui êtes-vous?

Les chemins de randonnée

Granville Terre et Mer regorge d’une grande diversité de paysages, au coeur d’une des plus belles baies du monde, la Baie du Mont-Saint-Michel, et d’un bocage préservé. Découvrez toute la richesse des points de vue sur un patrimoine unique, côté mer et côté terre, au gré de vos balades, à pied, à vélo ou à cheval.

Dans le cadre de sa stratégie de développement touristique, Granville Terre et Mer souhaite accentuer la valorisation et la promotion des chemins de randonnées à vocation touristique :

  • Les chemins de randonnées inscrits au topoguide de la Communauté de Communes : de nombreuses possibilités de randonnée sur les 570 km du fameux GR223 dont le plus beau kilomètre de France. Vous pouvez aussi opter pour nos boucles locales, promenades et randonnées autour de Bréhal, dans le bocage ou dans le Granvillais... toujours loin du bitume,
  • Le sentier littoral et des douaniers : découvrez ce parcours de rubans de dunes à couper le souffle ou les chemins qui sillonnent vers des paysages de bocage,
  • Le circuit de randonnée équestre en Baie du Mont Saint-Michel : « Patrimoine à cheval » est un itinéraire à la carte de randonnée à cheval reliant la Vallée de la Rance aux rives du Mont-Saint-Michel, jusqu’à Bréhal. Le long de ces 156 km de circuit, vous pourrez admirer la diversité et la richesse de notre beau territoire.

Un entretien réalisé par des chantiers de réinsertion

Si Granville Terre et Mer assure l’entretien de ces différents chemins, les travaux sont quant à eux du ressort des communes. Cet entretien, qui a lieu trois fois par an : au printemps, en été et en automne-hiver, est réalisé dans le cadre de chantiers de réinsertion menés par l’association OSE, l’association qui prend également en charge le nettoyage des plages.
 
L’entretien consiste à nettoyer, au printemps : le talus et le plat du chemin ; l’été : le plat mais pas les talus, à cause du danger que représente les frelons, une interdiction propre à OSE et en hiver : les souches ou arbres morts qui gênent le passage.
 
Le service technique doit aussi s’assurer du bon maintien de menus équipements, tels que table de pique-nique, ponts et passerelles, et assure également le balisage et la signalétique de ces chemins.