Qui êtes-vous?

Réseau ferroviaire

Pour un territoire fort, Granville Terre et Mer s’engage pour une mobilité forte, facteur majeur d’attractivité pour l’ensemble de notre territoire.

 

Deux lignes, atouts forts de notre territoire

Deux gares irriguent notre territoire, Granville et Folligny, qui assurent quotidiennement les liaisons directes Paris-Granville et Rennes-Caen, lignes auxquelles nous sommes tous très attachés. Ces liaisons directes sont des atouts essentiels non seulement de développement économique mais aussi de mobilité pour notre territoire. L’ambition de Granville Terre et Mer est bien de défendre et de repenser ces dessertes qui représentent un trait d’union entre des sites touristiques majeurs, sans oublier les dimensions jeunesse et travail, fondamentales entre ces capitales régionales. L’Ouest de la Normandie doit être valorisé davantage, et la mobilité peut être un facteur crucial de développement.

La mise en service de 15 rames Régiolis et de l’atelier de maintenance de Granville financés par la région Basse-Normandie, les travaux de rénovation des voies et la signature de la convention entre la région et l’État garantissent le service actuel jusqu’en 2030, qui représente cinq aller/retours quotidiens, indispensable pour notre territoire et son ouverture.

Dans le souci de renforcer l’attractivité de son territoire, la Communauté de Communes mène une réflexion pour optimiser la mobilité des habitants comme des touristes sur l’ensemble du territoire.

Repenser les dessertes du territoire

Granville Terre et Mer soutient les propositions de l’Association d’usagers ADPCR (Association pour la Défense et la Promotion du Chemin de fer et de l’intermodalité dans l’Ouest de la Région Normandie). L’objectif est notamment de défendre les lignes à destination de Caen-Rennes et de Paris, facteurs d’attractivité pour l’ensemble du territoire. Afin de tenir compte de l’évolution des territoires et des nouvelles offres de mobilité concurrentielles, l’association propose notamment de repenser les dessertes :

  • Une ligne Caen-Rennes, en passant par Granville
  • Le maintien de tous les trains de la ligne Paris-granville en gare de Folligny pour désengorger la gare de Granville
  • Le maintien des trains Paris-Granville et de tous les arrêts
  • L’organisation d’une desserte vers le Mont-Saint-Michel et l’ensemble du Pays de la Baie

Pour en savoir plus :
www.adpcr.fr

Une réflexion sur l’intermodalité

Pour une mobilité encore plus pertinente et efficace, Granville Terre et Mer mène une réflexion également sur l’intermodalité - la combinaison de plusieurs modes de déplacements -, en prévoyant notamment un aménagement des gares de Granville et Folligny en pôle d’intermodalité.